Superviseur/Associé/Dirigeant


Superviseurs,

Dirigeants,

Managers, RH, Organisations....



Pour mieux comprendre la supervision de dirigeants, écoutez le podcast des Bâtisseurs de mondes de Franck Joseph-Maurin

https://podcast.ausha.co/batisseurs-de-mondes/episode-5-la-supervision-de-dirigeant-une-interview-de-martine-volle


1

Road by Jack Anstey

Analytique

Analyser et contenir les affects, lutter contre l'usure professionnelle, identifier un contre-transferts, des projections, résonances ou reflets systémiques.

Autonomie du superviseur

En donnant plus d’intelligibilité à un vécu, le sien, le superviseur peut s'extraire d'une situation singulière, retrouver une juste distance.

Réflexive

Prendre pour objet  sa pratique, renforcer ses compétences professionnelles, et développer son art de superviseur.

3

2

Les objectifs de l'analyse de la pratique réflexive et analytique

Pour s'assurer de l’amélioration continue et du développement de sa pratique professionnelle, le (la) superviseur(e) :

Assure une veille informative

sur l'évolution des pratiques et du métier à partir d’échanges de pratiques, de lectures d’ouvrages, de formation  : dans ce cadre une adhésion à une association professionnelle peut être une option.

Maintient son degré d’expertise

et développe ses compétences en matière de créativité pour accompagner le professionnel dans l’élaboration de solutions inédites : la formation continue dans des disciplines différentes est  recommandée.

Conduit une démarche réflexive 

pour se remettre en question et éviter le risque de toute puissance en supervision : la supervision du superviseur est incontournable  au même titre que tous les celle des autrese professionnels de l'accompagnement.

Road by invisiblepower

2022 Supervision

de superviseurs

❏ Paris - 6 jours, le jeudi

les 10 février, 14 avril, 16 juin, 8 septembre, 6 octobre, 8 décembre 2022

Paris - 6 jours, le vendredi

les 4 février, 15 avril, 3 juin, 2 septembre,

14 octobre, 02 décembre 2022


Supervision de RH Managers & Dirigeants


❏ Paris - 5 demi-journées

sur devis


Programme détaillé envoyé sur demande à Martine Volle : m.volle@idsup.fr



 POUR LES PERSONNES, DIRIGEANTS, MANAGERS, RH ET ORGANISATIONS

La supervision est une forme d’accompagnement qui s’adresse à des publics différents  et  tous les métiers peuvent en bénéficier dès lors que celle-ci apporte un regard spécifique sur les interactions entre les personnes, leurs activités professionnelles et l’organisation (institution).


• des professionnels de l’accompagnement qui travaillent avec des clients ou des patients et qui ont besoin d’un espace de réflexion pour travailler leurs comportements et l’impact sur les résultats professionnels, prendre de la distance et clarifier leur positionnement et identité professionnelle,


• des équipes professionnelles  qui veulent mettre en lumière la face cachée de leur culture, de ce qui est devenu implicite dans leur rapport à une réalité (perceptions subjectives, rapport au pouvoir, à la mission et aux rôles).


• des gouvernances qui mettent en place des processus d'accompagnement et qui veulent prendre de la distance pour mieux en cerner leur efficacité ,  en  réguler les risques.


POUR LES SUPERVSISEURS


" Regardez sous la neige et au delà ! "


La supervision   en individuel ou en groupe, permet de :

• Conduire une démarche réflexive,  sur sa posture, la connaissance de soi, et ses caractéristiques propres : qualité de présence, d’empathie, aptitudes à la relation, gestion de l’insécurité, de la nouveauté, de la complexité.

• Travailler ses contre transferts.

• Renforcer et/ou développer son cadre intérieur, son espace interne de sécurité.

• Se former en continue et être en développement personnel dans un espace protecteur et propice.


En supervision collective, le superviseur est en contact avec des confrères qui peuvent avoir des approches différentes, ce qui permet de prendre conscience de ses propres référentiels et apprendre de ceux de ses pairs, par exemples :

-  certains superviseurs de coachs peuvent  avoir une approche plus béhavioriste, avec une intention de modélisation comportementale.  Cette posture permet une trasmission  qui  favorise le développement des compétences du supervisant.

- d'autres recherchent de manière plus clinique à cerner les implications et les exigences de la manière de procéder,  la prise en compte des émotions, du champ transférentiels, ...

- certains cherchent  à décontaminer les affects, de redonner de l'autonomie  à leurs clients, les rendre "sujets de leurs pratiques", "sujet de leur vie".


Parce que  les outils de travail du superviseur sont la relation à l'autre et la relation à soi,    le recours à l'analyse de la pratique est une des solution pour se déprendre de amplifications de notre intersubjectivité. Parfois un travail sur soi plus poussé  est  nécessaire !


Pour plus d'informations : m.volle@idsup.fr

Programme IDSUP de present consulting.