Formation superviseur

DEVENIR SUPERVISEUR



ET DÉVELOPPER SON

ART DE SUPERVISION

De l'apprentissage à l'exercice de la supervision....

Formation à la

Pratique de la supervision

EN PRESENTIEL



Acquérir les fondamentaux

et la posture de superviseur.


Formation à la

Pratique de la supervision

EN DISTANCIEL



Acquérir les fondamentaux

et la posture de superviseur.


FORMATION SUPERVISER LES ÉQUIPES ET ORGANISATIONS

EN PRÉSENTIEL



Superviser des équipes externes et/ou internes dans/ou pour les organisations


ÊTRE UN SUPERVISEUR SUPERVISÉ

PRÉSENTIEL ou DISTANCIEL



Participer à un groupe d'analyse et de supervision collective de superviseurs


POURQUOI AUJOURD'HUI ?


La supervision, une clé vers une humanité consciente !

La supervision des professionnels de l'accompagnement, dont celle des coachs, est en plein essor et cette tendance devrait se développer encore davantage d'ici 2030.

 

Dans nos sociétés actuelles, nous sommes confrontés à des défis toujours plus nombreux et complexes, tant sur le plan professionnel que personnel. La supervision offre un espace sécurisé où les professionnels de l'accompagnement peuvent bénéficier d'un accompagnement approfondi et réflexif. Elle permet de prendre du recul, d'explorer de nouvelles perspectives et de renforcer les compétences. Ainsi, la mouvance de la supervision répond à un besoin croissant de soutien et d'amélioration continue dans l'exercice des métiers de l'accompagnement.

 

 

  • La supervision de coachs, coachs agiles, facilitateurs, médiateurs, psychologues, travailleurs sociaux,... La séniorité dans les métiers donne, tôt ou tard, l’envie de transmettre et de devenir superviseur.
  • La supervision de coachs internes et la politique de l'accompagnement en interne prennent de l’ampleur et nécessite une vigilance accrue dans différentes sphères d'exploration.
  • La supervision des professionnels en posture de coach : Les publics internes (DRH, managers), formés ou pas au coaching professionnel, éprouvent de plus en plus le besoin de prendre du recul sur leur pratique.
  • La supervision des équipes de consultants, de coachs ou encore des cellules psychologiques, au sein des entreprises ou d'institutions ont des besoins d'élaboration sur leur pratique et posture.
  • La supervision des processus d'accompagnement, des équipes et des organisations : La supervision n'est pas du coaching, elle préserve une marginalité sécante pour rendre explicite l'implicite. Les processus d'accompagnement ont leur finalité propre qu'il convient de percevoir et de superviser.

 

L'envie et le besoin augmentent. La supervision devient un levier de conscience holistique sur l'accès aux multiples possibles du "Par quoi, qui, sommes-nous, implicitement, mis en mouvement ? ".

C'est « l'agir de la supervision ».


L'humanité est la qualité d'être humain, mais elle représente bien plus que cela. C'est notre capacité à ressentir, à comprendre, à coopérer et à évoluer ensemble. Dans le monde de l'accompagnement, la supervision joue un rôle essentiel pour cultiver davantage de conscience et d'humanité au sein des systémes personnels et professionnels.



POURQUOI VOUS ?


QUELQUES TÉMOIGNAGES


La formation à la supervision est essentielle pour tout professionnel de l'accompagnement qui souhaite améliorer ses compétences et son accompagnement.

 

En se formant à la supervision, les professionnels ont l'opportunité d'explorer en profondeur leurs pratiques, de réfléchir de manière critique sur leurs interventions et d'obtenir un soutien et des perspectives nouvelles.

La supervision permet d'élargir les compétences en matière de développement professionnel, d'observation de la relation  et d'appui émotionnel, ce qui se traduit par une meilleure prise en charge des clients. En somme, se former à la supervision est un investissement précieux pour tout professionnel de la relation souhaitant progresser et offrir un service de qualité et éthique.

 

L'expérience IDSUP, montre, depuis 2015 que ce parcours de formation à la pratique de la supervision permet de :

  • Acquérir une posture de superviseur et de développer sa singularité avec réflexivité.
  • Apprendre différents dispositifs et processus de supervision et développer sa confiance dans la méthode.
  • Elargir ses réponses aux demandes des clients et développer une offre centrée sur leurs besoins, explicites et implicites, d’accompagnement (zone aveugle).
  • Développer une juste distance face aux affects intérieurs (intrapsychiques), aux injonctions des organisations (contexte actuel, perçu global et multidimensionnel).
  • Connaître et se forger une culture avec les fondements de la supervision.

Impacts positifs sur :

  • Apprendre aussi sur soi.
  • Professionnaliser avec conscience ses autres activités et pratiques de l’accompagnement.

 



Quelques témoignages à l'issue de la formation IDSUP

 

  • Philippe, responsable du coaching interne dans un grande entreprise : Formation qui permet d'apprendre en profondeur sur soi comme accompagnant afin d'accompagner d'autres accompagnants. Travail sur la posture et la pratique de la supervision et du superviseur.
  • Bénédicte, dirigeante de son cabinet de conseil et de coaching  : Formation de haut niveau avec plusieurs intervenants qui permet de voir différentes manière de superviser.
  • Cécile, coach et superviseure interne au sein d'une organisation publique : L'alternance entre les contenus didactiques et les exercices de pratique. La présence de 2 intervenants permettant parfois de travailler en sous-groupe, pour ventiler. La qualité exceptionnelle du groupe. Le fruit du hasard, mais aussi de la sélection soigneuse de Martine. Une formation dédiée à des participants avec de la séniorité dans le métier de l'accompagnement. Les travaux en parallèle aux modules (le(s) stages encouragés très tôt, les exposés en binômes, les lectures, le TFE). Cela crée une belle diversité d'intégration des compétences. Le fait de laisser du temps au temps. Le droit à tâtonner, sans être jugé. La confiance et la bienveillance de Martine et René-David pour leur feedback. Leurs partages d'expériences, les exemples racontés de leur pratique. La certification en plusieurs étapes. 12 participants c'est parfait car cela circule sans labeur. Tout ce qui amène à la réflexivité depuis le kick off, jusqu'à la fresque du dernier jour.

 

  • Sandrine, dirigeante de ses sociétés de conseil et de coaching : Le professionnalisme de Martine et de David, les différentes méthodes de supervision, l’organisation d’un réseau apprenant. Le processus de certification.

Notre proposition de formation est concrète. Alliage léger de pratique et de théorie, vous allez acquiérir une posture faite des compétences de superviseur, de méthodes diversifiées, une culture, des fondements avec un fil rouge de réflexivité  et de création. La finalité est développer votre art de superviseur avec singulatité.


Pour cela nous vous proposons de :


  • Adopter une approche d’explorateur qui accepte de questionner vos représentations et référentiels sur les métiers de l’accompagnement et de la supervision.
  • Tester et pratiquer concrètement des dispositifs et types de supervision très différents, pour en sentir les effets et rester au plus proche de la relation et des besoins explicites et implicites des supervisés.
  • Entrainer vos capacités à décoder les projections, les champs transférentiels ou les cascades de reflets systémiques avec patience et exigence.


Loin des certitudes, cette formation vous permettra de réfléchir. Elle vous poussera à rendre conscient vos désirs ou intuitions et à repositionner votre identité professionnelle et votre singularité de superviseur. L'intention est de vous donner les moyens de gagner en compétences et maturité. En fin de formation, vous testerez vos acquis auprès d'un jury :

  • votre capacité à mettre en œuvre les activités, les compétences et la posture d’un superviseur,
  • votre aptitude à proposer un espace de supervision professionnel, spécifique et spécifié pour vos clients


Une fois les fontamentaux acquis, vous pourrez proposer vos supervsions individuelles et/ou collectives à vos clients. Lorsque nécessaire et selon le développement de votre activité, vous  élargirez votre pallette d'interventions à des besoins plus complexes, notament avec la supervision des équipes d'accompagnants, (associés, projets ou en internes : coachs et politique en interne, RH, ou équipes naturelles) et des organisations.



Martine Volle

Présidente de l' IDSUP

unsplash