Long Forest Path by Brodie Vissers

4 formules au choix de supervision

pour les coachs et facilitateurs,

en collectif ou en individuel

 

Être supervisé(e)

La vie est un mystère à vivre

et non un problème à résoudre.

—Gandhi

Les objetifs de la supervision

1

Ajuster ses compétences

après une formation initiale ou des années de pratique, la qualité du geste professionnel (posture, éthique, processus) de l'accompagnant, reste un critère de qualité et de sécurité pour le client final.

2

Prendre du recul

sur la relation que l'accompagnant (coach, facilitateur, équipe) entretient avec le client final, son système, la situation qui l'ont mis en difficulté ou accroché sur le plan émotionnel.

3

Positionner l'identité professionnelle

face aux évolution des pratiques, l'évolution des entreprises et des institutions, de ses propres cycles de vie, l'accompagnement peut reinterroger ses choix, ses aspirations et besoins de développement pour laisser émerger de nouvelles orientations professionnelles.

et aussi..

Échanger avec des pairs en émergence collective pour acquérir d’autres lectures et perceptions des réalités

Apprendre de sa propre pratique, en approfondir une dimension particulière, mettre en perspective ses compétences grâce à une approche réflexive, une pensée critique et régulatrice

Résoudre ses dilemmes éthiques

Observer les synchronicités, les signaux subtils, les intuitions pour développer son activité de coach, sa qualité de production, le suivi des projets et la pertinence de son offre

Réguler sa pratique

IDSUP

Partager ses questionnements ou difficultés pour élargir le discernement sur les situations et son propre rapport aux situations

Se ressourcer et être accompagné par un professionnel qualifié dans un espace protégé

Rester centré sur le besoin du client, au delà des projections, en analyse de la pratique

Avoir conscience des modèles théoriques qui sous tendent la pratique (associations professionnelles, écoles, modèles systémiques, AT, psychologiques ou sociologiques, PNL, etc)

S’offrir un espace de développement pour accueillir sa singularité

4 formules adaptées selon votre besoin

Journée de supervision

320 €HT- 384 €TTC

 

Selon la formule choisie, la supervision collective est proposée sous forme de journée ou de demi-journée, mensuelle ou bi trimestrielle.

 

Les protocoles d'animation de la supervision peuvent être centrés sur le développement du professionnel et/ou l'analyse de sa pratique professionnelle.

Personnes concernées :

les coachs externes, internes et facilitateurs

Martine Volle

Bonjour,

 

Vous souhaitez être supervisé, quels sont vos besoins ?

 

Cherchez-vous une supervision pour travailler sur vous, votre développement de coach ou votre pratique professionnelle ?

 

Cherchez-vous à prendre du recul, avoir un « garde-fou » par rapport à vos situations clients, apprendre de vos compétences, préparer une titularisation ou une certification, vous ressourcer, vous sentir légitime, échanger avec des pairs, être accompagné par un professionnel qualifié et dans un espace protégé ?

 

Vos raisons peuvent être multiples, aussi avant de commencer, je vous propose un entretien qui nous permettra de faire connaissance et de mettre en évidence vos besoins principaux.

 

"L’espace de supervision permet de réfléchir aux pratiques professionnelles, de les réguler, d’appréhender le sens des interventions mises en œuvre, de réveler des zones encore aveugles ou des dilemmes éthiques, de confronter des paradigmes et cadres de références entre pairs lorsqu’elle est collective.

 

Il en résulte, un élargissement de la pensée et de l’action professionnelle et personnelle, une acceptation de la singularité individuelle, un renforcement de la légitimité et un sentiment de créativité et de liberté dans un esprit de recherche et de développement" (Martine Volle 2003).

 

Martine Volle, MCC ICF

Directrice du programme IDSUP et de present consulting