Évènements

La synthèse de la 1ére édition des rencontres "Le coaching et la planète" d'IDSUP*

 

Le coaching a de l’avenir !

 

La première rencontre IDSUP du 7 juillet 2016 marquera les mémoires des 30 coachs réunis autour du thème « Le coaching et la planète », organisée à l'initiative de Martine Volle avec la facilitation de Mia Boutemy.

 

Nous avons travaillé le matin sur notre qualité de présence grâce à cette présence au corps, qui a vraisemblablement fait écho chez certains évoquant lors du débriefing "avoir laissé leurs mouvements se faire seuls", "avoir laissé parler leur corps" et "sentir des directions ou des déplacements qui ne venaient plus du mental mais du geste et de la sensation".

 

Si l'après-midi avait pour intention d’ouvrir la conscience et le regard pour apprendre des systèmes dans lesquels nous évoluons, le résultat fut au rendez-vous :

 

L'espoir et la gravité se sont côtoyés lors d'un atelier qui mit en lumière, par une sorte de constellation, les mouvements des différents acteurs, petits et grands systèmes, dans lesquels les coachs évoluent, afin d’en révéler les connexions implicites, présentes ou en creux. Une vingtaine de rôles furent identifiés.

 

Dans cette ensemble mouvant, chacun a pu observer l'impact positif des rôles comme « les clients qui veulent changer le monde", "les générations futures", "les marginalisés", "les inspirateurs", "les leaders charismatiques" et "les coachs" sur la "Terre". La résonnance avec le thème de la journée « Le coaching et la planète » fut palpable.

 

La sensation de gravité est venue de l'immobilisme de certains acteurs et de l’absence de relation entres eux. Est-ce un reflet ou une résonnance des forces engendrées par les grands systèmes qui tels des paquebots géants ne savent plus changer rapidement de direction (ou de culture) pour s'adapter aux impératifs d'un monde en mutation ?

 

En synthèse : Le rôle des coachs a d’autant plus sa place qu’il reste en lien avec les leaders, les inspirateurs et les clients qui veulent changer le monde et que les coachs savent voir les générations futures, les marginalisés et la terre. Les associations professionnelles semblent avoir fini leur rôle de structuration et de professionnalisation. Quels seront leurs nouveaux projets ? Une nouvelle vision semble nécessaire à leur évolution !

 

Réservez votre date pour la 2ème rencontre d’IDSUP ! C'est le 6 juillet 2017

 

Martine Volle – 2 août 2016

 

 

 

 

"rôles.

Contactez nous

et suivez l'actualité de la supervision

IDSUP*

Institut de développement de la supervision

+ 33 6 82 83 52 51

m.volle@idsup.fr